fbpx

SOUND

du 31 août au 2 Septembre 2018

Le ton est donné, la programmation de l’édition 2018 est  résolument ROCK.
Après les concerts, vendredi et samedi soir, un dj se charge de mettre l’ambiance pour vous faire danser jusqu’au bout de la nuit!

VEN 31 AOUT

20h00
Hoboken Division

22h00
The Hook

23h30
DJ Set

HOBOKEN DIVISION est un pétillant trio qui gravite depuis 2011 sur un assemblage de styles ne permettant pas de cataloguer leur énergie au sein d’un rayon particulier. Entre Blues, Rock, Lo-fi,et la voix enragée de Marie Rieffly nous entraîne dans une folie mystifiée à coups de riffs de guitare effrénés et de rythmiques diligentes.

Ils sont jeunes, fougueux, un peu teigneux, pensent qu’ils auraient été parfaitement a l’aise dans les années 70 mais aiment autant les Yardbirds que Jim Jones Revue, ce sont The Hook. Tombés dans la marmite rythm&blues / rock’n’roll les influences sont là et assumées mais la nostalgie n’est pas de mise et si la recette a été créée par les aînés la sauce est chaudement servie par The Hook !
Never too young for rock’n’roll ?

SAM 1 SEPT.

19h00
Bad Juice

20h30
Rambling Wheels

22h00
Duck Duck Grey Duck

23h30
DJ Set

The Rambling Wheels se posent à l’inverse des clichés sur la Suisse. Grâce à eux, vous n’allez pas rester chocolat. Ils ne sont pas mous comme le gruyère ni lents comme les automobilistes. Bien au contraire. Ils balancent un rock franc, percutant, ébouriffant jamais lassant et toujours intelligent. Avec plus de 500 concerts à leur actif, dont certains dans les prestigieux Montreux Jazz, Paléo, Greenfield ou autre Printemps de Bourges, ils ne détiennent pourtant pas encore de banque à leur nom. Ils ne possèdent pas non plus de vaches. Leur temps, ils préfèrent le passer dans leur studio de Neuchâtel. Ils y ont pondu leur dernière galette, la 4e, The Thirteen Women of Ill Repute. Sur celle-ci, le combo s’est plongé dans le farwest du 19e siècle. Les garçons ont donc dégainé leurs plus belles santiags, leurs pantalons de laine, leurs bretelles et leurs saillantes rouflaquettes pour emmener le public dans un voyage dans l’ouest américain. Comme pour se rapprocher un peu plus près des influences, Jack White, The Black Keys ou The Who.

Duck Duck Grey Duck, ils ont tant baroudé, tant joué, grattant jusqu’à l’os des tempos entêtants, mêlant leurs passions à cent autres forçats de la musique, qu’à force de bouffer la route des concerts, à force d’user les tables de mixage des studios, à la fin il leur vint comme une évidence: ramener leurs mille et une inspirations et les jeter dans un grand tonneau de notes qu’on chauffera longuement. En résulte cet album aux allures de somme. Deux disques, quatre faces, chacune son thème, pour répartir le fruit de leurs envies. Duck Duck Grey Duck, trio pop rock du bout du lac, livre avec Traffic Jam quelque chose de vraiment fabuleux.

Bad Juice, auto-proclamé «seul et unique Hillbilly Urban Blues Two-Men Band», formé sur les cendres des excellents The Swamp qui nous avaient chatouillé les oreilles au milieu des années 2000, Bad Juice donne à voir et à entendre une énergie dévorante à la recherche d’un blues authentique qui sent la cave et la chaleur des lampes d’ampli. Aux commandes, les deux frères Schmidt : David, au chant et à la batterie, et Tom à la guitare font se rencontrer Buddy Holly et le Jon Spencer Blues Explosion pour un décrassage auditif garanti.

DIM 2 SEPT.

17h
Blue Butter Pot

The Blue Butter Pot est sorti des sentiers battus du 12 mesures et de la balade en délaissant la
guitare acoustique pour se forger une identité originale tout au long des 80 concerts donnés en
2017. Duo théâtral, fougueux et pour peu qu’on laisse les deux compères s’exprimer, parfois même
burlesque, la spontanéité franche explose sur scène avec un batteur insolent et puissant ! C’est sur
son groove massif que le Dandy guitariste, grave et charismatique, cogne ou effleure sa guitare en
grognant de sa voix d’outre-tombe les textes inspirés tantôt du quotidien, tantôt d’un imaginaire
débridé sur fond de carte délavée des folklores marécageux et mécaniques américains.

dents_midi
whitefrontier
garage
bikepark
lpds
enduro